La Terre de Feu : Sylvie 46 ans, 78 Montfort l'Amaury - Janvier 2009

Impression d'ensemble : excellente. A tous points de vue : organisation, chevaux, paysages. C'était très fort et très varié. Adolfo est non seulement très professionnel mais également charmant. Ses deux assistants Marcelo et Nahuel très compétents et charmants également. J'ai déjà fait des randonnées "extrêmes", en autonomie complète ou non (Kamtchatka entre autres). Cette randonnée en Terre de Feu est tout à fait à la hauteur et fait désormais partie de mes "tops".
 
Les paysages : grandioses, immenses, très variés malgré le fait que l'on prenne le même chemin à l'aller et au retour. Et puis la lumière changeante rend la diversité encore plus grande. L'alternance de plages et de champs de tourbe est très agréable à mes yeux. Le fait de surplomber la côte rend le paysage et le point de vue encore plus beaux et plus forts. Mais les longues marches sur la plage, ou les très sympathiques galops étaient également fort agréables, voire exceptionnels. Sensation de liberté et de force. Adolfo nous a fait faire (surtout aux chevaux) des superbes descentes et montées assez vertigineuses mais personnellement j'aime.

L'intérêt culturel et historique : limité mais ce n'est pas ce que je suis venue chercher.

 
Les chevaux : excellente cavalerie. Chevaux endurants, tranquilles et généreux. Cette randonnée est vraiment très sportive et il faut une bonne endurance. Ce ne sont pas les galops qui le nécessitent, galoper sur une plage "parfaite" n'est pas forcément le plus difficile. Je fais référence aux sentiers en forte montée et en forte descente et aux passages en haut des falaises, où il vaut mieux ne pas avoir le vertige. Cela étant, les chemins parcourus sont vraiment formidables. Nous avons eu droit au galop avec les chevaux sauvages sur la Colline aux Juments (el Cerro de las Yeguas) et c'était fantastique.
 
Les guides : excellents. Adolfo est parfaitement compétent et sympathique. Dommage qu'il ne parle pas un peu plus l'anglais mais tant pis pour moi. Je le comprenais aisément car il prenait soin de parler clairement en espagnol mais je n'ai pas pu avoir de conversations très longues du fait de mon ignorance en espagnol.
 
L'intendance : impeccable. Les vols se sont quasiment parfaitement déroulés à part une heure de retard rattrapée sur le vol Madrid-Buenos Aires et celui du retour. Les retards ont été diminués au maximum et l'aéroport de Madrid est très clair et bien organisé. Pas de souci sur le vol BA-Ushuaia avec en prime une très belle arrivée sur Ushuaia. Très bonne idée de nous faire arriver un jour avant le départ pour Ushuaia à Buenos Aires, y compris au retour. Ca limite la fatigue du vol et le stress. Très bien logés. Impec !
Concernant les sacoches contenant nos affaires personnelles, en étant prévenus et en réfléchissant à ce qui est indispensable, c'est très bien. De plus, Adolfo, dès qu'il le pouvait, a allégé nos chevaux pour nous permettre de galoper. Ce que nous avons fait avec son autorisation dès l'aller…
Concernant l'hébergement, c'était très sympa de pouvoir dormir dans les baraques même rustiques. Je l'ai fait deux fois et c'est vrai que d'avoir un abri en dur pour dîner, ce n'est pas désagréable. En plus, cela nous a permis de croiser Hector, un vieux gaucho solitaire et son comparse, ainsi que trois marcheurs argentins très sympathiques. Et cela n'empêche pas le côté "sauvage" de la péninsule. La Posta à Ushuaia est un lieu convivial et sympathique.
 
Suggestions : trouver d'autres randonnées "hors des sentiers battus" originales aussi belles et aussi fortes que celle-ci. Personnellement je suis preneuse ! Merci encore.

NOTE : 19/20