La Vallée des Roses* : Cora 26 ans, 97 Schoelcher, Martinique - Avril 2012

Impression d’ensemble : rando très sympa (chevaux, guides, ambiance globale dans les lieux traversés, groupe). La randonnée est essentiellement une randonnée de paysages, et non d’allures (les passages au galop sont rares). L’encadrement est excellent. Et c’est un réel plaisir de trottiner sur des entiers !

Les paysages : désertiques, c’est le moins qu’on puisse dire ! Ne pas s’attendre à trouver beaucoup de verdure, ni même de roses ! Par contre des rochers, des montagnes enneigées au loin, des gorges, des oueds, de l’armoise et des champs de coquelicots.

L’intérêt culturel et historique : de magnifiques petits villages, des habitats troglodytes, des nomades et leurs troupeaux, rencontrés en chemin. Beaucoup d’enfants accourant au passage des chevaux. Une ambiance très sympathique et chaleureuse. L’occasion d’apprendre quelques mots de berbère et d’arabe. Le dernier après-midi, visite "culturelle" à Ouarzazate, mais peut-être un peu trop "touristique".

L’intendance : aucun problème concernant les vols et les transferts. La seule "joke" a été cette fameuse heure de décalage horaire dont personne ne nous avait parlé ! Hébergements en bivouac et gites d’étape, avec douche bâchée et seaux d’eau, à faire au moins une fois dans sa vie ! Les repas sont savoureux (cuisine berbère), les apéros sont une tradition surtout si vous faites la randonnée avec Jean-Mi…, le thé à la menthe reste un incontournable ! Et les guides ont toujours des anecdotes pendant le repas.

Les guides : sont, avec les chevaux, le plus de la rando. Vraiment, une équipe très sympa. Je ne vous raconte pas les soirées belote berbère et chicha, il faut le découvrir là-bas, dans le désert ! Nous avons été un peu tristes d’abandonner la moitié du groupe dès midi le dernier jour.

Les chevaux : merveilleux. Très posés pour des entiers. Le mien (Fahde) tenait d’ailleurs plus du barbe que du pur-sang arabe question caractère. Ils passent partout, ils ont le pied sûr. Fiables et endurants, très attachants. Nos guides les connaissent parfaitement. Les seuls moments émotion sont lorsque l’on rencontre des mules en liberté, mais personne n’est jamais tombé !  

Suggestion : apparemment, au Maroc, le changement d’heure a lieu le dernier week-end du mois d’avril. C’est toujours bon à savoir quand on a un vol à ce moment-là ! Sinon, une chose indispensable à inclure dans votre sac à dos pour le désert : une boîte de lingettes (elles vous seront toujours utiles !) Et enfin, je conseillerais plus un hammam traditionnel berbère le dernier après-midi qu’une visite touristique hyper guidée des alentours, bien que le passage dans l’étude médicinale nous ait appris des choses assez remarquables...

Palmarès de Cora : Maroc 2012 (17/20), Irlande 2010.


NOTE : 17/20